Accueil > Devenir carme > Etapes de la formation

Etapes de la formation

Pour devenir carme, tout commence par un appel : un jeune homme se sent appelé par le Christ à le suivre de plus près dans la vie religieuse au carmel.

« Viens, suis-moi »

La vie religieuse, c’est imiter la vie du Christ pauvre, chaste et obéissant. Le carmel, c’est vouloir entrer dans la prière intérieure de Jésus, dans cette relation intime au Père qui nourrit sa vie et son enseignement. Cet appel est un mystère caché au fond de son cœur, que le candidat va présenter au discernement et à la formation de l’Eglise dans l’Ordre du Carmel.

Découvrez les différentes étapes de cette formation par les liens dans le cadre à droite.

Articles de cette rubrique

  • Le discernement d’une vocation au Carmel

    Le discernement d’une vocation est une chose si délicate qu’elle ne peut se faire sans l’aide de Dieu. C’est Lui, le vrai Formateur. Nous ne sommes que ses instruments :
    Les acteurs du discernement
    Le père Provincial est le premier responsable du discernement. Il a même souvent le dernier mot.
    La communauté voit vivre le candidat, elle peut remarquer sa joie, son épanouissement. Elle a donc un grand rôle dans ce discernement.
    Le père-maître s’occupe directement des candidats. C’est lui qui les (...)

  • Voeux solennels

    Par la profession solennelle, il est devenu un frère carme à part entière. Il n’a plus aucun bien en propre et est disponible pour aller vivre sa vie de carme dans un des couvents de la Province, y accomplissant les missions qu’on lui confie. Sa formation n’est pas terminée : il s’applique à recevoir chaque jour les enseignements du Christ qui le conduisent toujours plus loin.
    Conclusion : Devenir carme commence par un appel secret du Seigneur, mais se poursuit par un véritable apprentissage. Etre (...)

  • Premiers voeux

    Si le frère novice est ainsi confirmé dans sa vocation, il est admis à prononcer ses premiers vœux pour deux ans. Il rejoint le couvent de Toulouse pour deux années d’étude de philosophie tout en continuant sa formation religieuse. Il renouvelle alors ses vœux pour trois ans et entreprend ses études de théologie. Sa formation s’étend désormais à l’apostolat où il fait ses premières armes. A l’issue de ces 5 ans de vœux temporaires, il pourra être admis à s’engager définitivement par la profession (...)

  • Postulat - Noviciat

    L’aspirant se présente au couvent à la date prévue, se prépare quelques semaines à l’hôtellerie (entre 15 jours et un mois), puis commence son postulat. Il vit avec la communauté, participe à la prière, au travail, aux repas et aux récréations. Il se familiarise progressivement avec ce nouveau style de vie et reçoit une première formation (oraison, liturgie…).
    Après environ une année, il pourra être admis à commencer son noviciat. Il prend l’habit du carmel et fait à plein l’essai de notre genre de vie. (...)

  • Premiers contacts

    Lorsque le candidat vient frapper à la porte du Carmel, il est d’abord reçu comme “regardant”. Il regarde notre genre de vie, vient faire des séjours de retraite, durant lesquels il apprend à mieux connaître le carmel tel qu’il est, il rencontre le Père maître pour parler de son cheminement. Cette période dure en général de quelques mois à deux ans.
    Si cette première approche est encourageante tant pour le candidat que pour les frères chargés du discernement, notre regardant rencontre le Père provincial. (...)