Accueil > Présentation > Un peu d’histoire > La Province d’Avignon-Aquitaine

La Province d’Avignon-Aquitaine

Sous l’Ancien Régime, la France comptait 6 provinces de Carmes Déchaux dont celles d’Avignon, d’Aquitaine et celle de Paris. Celles-ci, après la restauration du XIXe siècle, seront remodelées en 1932 puis deviendront en 1947 la Province de Paris (Nord de la
France) et la Province d’Avignon-Aquitaine (Sud).

Au cours du XXe siècle, la Province d’Avignon-Aquitaine a accueilli et formé les premiers carmes japonais, coréens, vietnamiens et malgaches. Des membres de la Province ont travaillé ou travaillent encore dans des communautés du Proche-Orient (Irak, Egypte, Israël) ou d’Afrique (Sénégal, Centrafrique, Madagascar).

La Province du Sud compte actuellement environ quatre vingts frères répartis en huitt couvents : cinq en France : Le Broussey en Gironde (centre spirituel), fondé en 1841 ; Montpellier (noviciat), fondé en 1663 et restauré en 1853 ; Roquebrune-sur-Argens dans le Var (couvent érémitique), fondé en 1948 ; Toulouse (maison d’études),fondé en 1986 ; Lyon, fondé en 2018 ; un en Suisse, à Fribourg, fondé en 1975 et rattaché à la Province en 1991 ; un au Québec, au Cap de la Madeleine, dans le diocèse de Trois-Rivières, fondé en 1993 ; un au Sénégal, dans le diocèse de Kaolack, fondé en 2002.

Portfolio