Accueil > Présentation > Un peu d’histoire > La réforme en France

La réforme en France

La réforme thérésienne a été introduite en France en 1604 avec la fondation du premier
monastère des Carmélites déchaussées à Paris. Les frères arrivèrent d’Italie en 1611. Ils seront un millier à la fin du XVIIe siècle.

Disparue au moment de la Révolution française, la branche masculine de l’Ordre des Carmes déchaux est restaurée en France en 1839, par un carme espagnol, le Père Dominique de Saint-Joseph (1799-1870) : d’abord à Bordeaux puis au Broussey (en 1841). Dans les vingt années qui suivirent, une quinzaine de maison furent fondées, dont Montpellier.

La deuxième moitié du XIXe siècle vit la multiplication des fondations de monastères en France, ainsi qu’un puissant élan missionnaire (restauration de l’Ordre en Europe, missions en Orient et au Proche Orient) jusqu’à l’heure des persécutions et des expulsions (lois de 1880 et de 1901). Les frères revinrent en France en 1920, après la première guerre mondiale.

Portfolio